Pourquoi rétablir la continuité écologique des cours d’eau ?

Auteur: 
ONEMA
Auteur collectif: 
Franck Weingertner, Claire Roussel, Josée Peress, Philippe Baran, Camille Barnetche, Béatrice Gentil
Pagination: 
28 p.
Date édition: 
septembre, 2010
Type de document: 
Plaquette
Milieux: 
Milieux aquatiques (cours d'eau)
Types d'actions: 
Restauration

En France, plus de 60 000 ouvrages – barrages, écluses, seuils, moulins - ont été recensés sur les cours d’eau et sont potentiellement des obstacles à la continuité écologique. La directive cadre européenne (DCE), la loi sur l’eau de décembre 2006, le plan national de gestion pour l’anguille et aujourd’hui la loi Grenelle 1 du 3 août 2009 avec son objectif de mise en place d’une « trame verte et bleue » convergent vers la nécessité d’assurer la continuité biologique entre les grands ensembles naturels et dans les milieux aquatiques. Concrètement, ces textes  réglementaires  nous  conduisent  collectivement  à  augmenter  les  efforts  et  à démultiplier les actions en faveur de la restauration de la continuité écologique des cours d’eau. L’objectif ambitieux est le retour au bon état écologique des eaux d’ici à 2015 pour au moins deux tiers des masses d’eau.

logo-footer-top.png

afblogo medde  logo FNTP  logo unpg   Tour du Valatlogo littoral logo lpo logo upge logo Aigecocenfpnrf