Les zones de rejet végétalisées : repères scientifiques et recommandations pour la mise en œuvre

Auteur collectif: 
Laurent Basilico (journaliste), Stéphanie Prost-Boucle (Irstea), Lauriane Vasseur et Estérelle Villemagne (Agence française pour la biodiversité)
Pagination: 
20 p.
Date édition: 
février, 2017
Type de document: 
Guide
Milieux: 
Milieux aquatiques (cours d'eau)
Milieux humides
Autres milieux artificialisés
Types d'actions: 
Création de milieux
Dépollution - Épuration

Implantées en sortie des stations de traitement des eaux usées (Steu), les zones de rejet végétalisées (ZRV) sont souvent présentées comme un moyen complémentaire de protection des milieux naturels vis-à-vis des polluants, en complément de l'abattement réalisé par les stations de traitement des eaux usées et des efforts indispensables menés, en amont, pour réduire à la source les émissions.
En France, elles font l'objet d'un engouement croissant depuis une quinzaine d'années. En 2011, l’atelier ZRV du groupe de travail Évaluation des procédés nouveaux d'assainissement des petites et moyennes collectivités (Epnac) en a recensé 560 dans 35 départements, de formes et de dimensions très variables. Par quels mécanismes une ZRV opère-t-elle une réduction de volume ou un lissage des débits transmis au milieu récepteur ? Dans quelle mesure réalise-t-elle un abattement sur les différentes substances polluantes (macropolluants, micropolluants, microorganismes) ? Quels sont les rôles précis de l'eau, du sol, des végétaux dans ces mécanismes ? Quels sont ses autres impacts – positifs ou négatifs – sur le milieu ? 

  • afb
  • logo medde
  • logo FNTP
  • logo unpg
  • Tour du Valat
  • logo lpo
  • logo upge
  • cen
  • fpnrf