Bonnes pratiques environnementales - Protection des milieux aquatiques en phase chantier

Auteur: 
Mc Donald D., de Billy V . & Georges N.
Auteur collectif: 
Rédaction : Daniel McDONALD, Véronique de BILLY, Nicolas GEORGES / Contributions : Benoît KLEIN, Julien PERRIN, Vincent HAMONET, Sarah DOMERGUE, Eve OLYMPIE, Patrice LEBRUN, Marc GIGLEUX, Christophe BLANLOEIL, Pierre BOYER, Michel BRAMARD, Mikael Le BIHAN, Jean-François LUQUET, Nadia MOULIN, Olivier PERCEVAL
Pagination: 
1 : 148
Date édition: 
février, 2018
Type de document: 
Guide
Milieux: 
Milieux aquatiques (cours d'eau)
Milieux humides
Types d'actions: 
Maîtrise d’œuvre
Préservation / Gestion
Travaux
Résumé: 

Lors de la réalisation d’un projet, la phase de chantier présente des risques particuliers pour les milieux naturels, de la phase préalable de défrichement à celle de la remise en état de ces milieux. À ce titre, les milieux aquatiques (dont les cours d’eau et les zones humides font partie), en tant que milieux récepteurs des écoulements superficiels et de subsurface, sont plus particulièrement susceptibles d’être impactés. En France comme à l’international, le renforcement de la réglementation relative à la préservation de ces milieux a incité les maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre et entreprises de travaux publics (TP) à développer de nouvelles approches ou dispositifs (dits « bonnes pratiques environnementales »), dont certains ciblent plus particulièrement la préservation des cours d’eau et des zones humides en phase chantier. L’objectif de ce guide technique est de porter à connaissance ces bonnes pratiques environnementales, en capitalisant les nombreux retours d’expériences désormais disponibles à ce sujet. Parmi les thématiques plus particulièrement abordées, citons les modalités : - d’anticipation des risques des chantiers sur les milieux aquatiques (plan de respect de l’environnement, schéma d’installation environnementale et phasage du chantier, approche multi-barrières) ; - de lutte contre l’érosion, de gestion des écoulements superficiels et de traitement des sédiments ; - et de gestion des hydrocarbures, bétons et autres sources potentielles de pollutions physico-chimiques. Pour chacune de ces thématiques, le guide présente : - les critères de choix de ces bonnes pratiques environnementales ; - les dispositifs disponibles, dont leurs champs d’application potentiels, leurs spécifications (dont méthodes de dimensionnement), les modalités d’entretien ou points de vigilance spécifiques, leurs avantages et leurs limites. Ce guide technique s’adresse à tous les acteurs intervenant sur un chantier (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises de TP , syndicats de rivière, services instructeurs de l’État, établissements publics en charge des contrôles, etc.), qui souhaitent : n d’une part, mieux appréhender les risques spécifiques aux milieux aquatiques lors de la réalisation des travaux ; n et d’autre part, connaître les bonnes pratiques environnementales éprouvées permettant de les anticiper ou de les réduire de manière efficace.

  • afb
  • logo medde
  • logo FNTP
  • logo unpg
  • Tour du Valat
  • logo littoral
  • logo lpo
  • logo upge
  • logo Aigeco
  • cen
  • fpnrf