Provence-Alpes-Côte d'Azur

Ces rencontres se tiendront à l'Hôtel de ville d'Avignon et sont ouvertes à toutes les collectivités riveraines de la Saône et du Rhône, aux associations, syndicats, partenaires institutionnels et financiers, chercheurs, représentants d'activités socio-économiques...

Elles s'inscriront dans le cadre de la deuxième phase du plan Rhône (2015-2020) et dans la suite de l'élaboration de la stratégie de préservation et de restauration des zones humides des vallées de la Saône et du Rhône.

La 9ème édition de ces journées ateliers se déroulera les 05 et 06 avril 2018 à la Tour du Valat, Institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes, situé au Sambuc, sur la commune d’Arles, en Camargue dans les Bouches-du-Rhône (une navette est assurée entre Arles et la Tour du Valat, 40mn de trajet).

Approche socio-environnementale de la naturalité des nouveaux écosystèmes : le cas des carrières alluvionnaires abandonnées de la plaine de Crau

Face à la perte d'habitats naturels et à l'érosion de la biodiversité, l’objectif de restaurer 15% de tous les types d’écosystèmes de la planète d’ici 2020 a été fixé lors de la dernière conférence internationale sur la biodiversité qui s’est tenue à Nagoya au Japon. Cependant, dans de nombreux cas, il est impossible de restaurer l’intégralité des écosystèmes détruits notamment dans un contexte de changement climatique global.

Evaluation des impacts du débroussaillage et du pastoralisme sur les communautés végétales herbacées des digues de la Réserve naturelle de Donzère-Mondragon

Mission :
Le stagiaire participera à :
- La réalisation de relevés botaniques sur des espaces restaurés par le débroussaillage et le pâturage ainsi que sur des espaces témoins sans restauration et sans pâturage
- Le traitement statistiques des données et la rédaction d’un rapport de stage incluant les résultats du suivi des impacts du débroussaillage et du pâturage pour les années antérieures (2014 et 2015)

L’objectif de cette première journée d’échanges DRIVER est de faire le point sur les connaissances actuelles concernant petits fonds côtiers méditerranéens ainsi que sur les projets de restauration écologique associés, en utilisant des exemples d’actions concrètes.
Aujourd’hui, face à la dégradation croissante des milieux, la nécessité de restaurer ne se pose plus. Il faut dorénavant comprendre ce qu’il est actuellement possible de restaurer, où et comment.

Cette nouvelle Journée d'échanges et de retours d'expérience, ce sera l’occasion de partager les connaissances acquises au cours de l’année écoulée, ainsi que de faire un point sur les actions menées actuellement en France. La table ronde permettra d’ouvrir le débat sur la mise en place d’un schéma territorial de restauration écologique, évoqué lors de DRIVER 2016.

Pages

S'abonner à Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • afb
  • logo medde
  • logo FNTP
  • logo unpg
  • Tour du Valat
  • logo lpo
  • logo upge
  • cen
  • fpnrf