Évaluation des effets de la réhabilitation du vieux Rhône sur le peuplement en odonates

Type d'emploi: 
Stage
Employeur: 
Association des Amis de l’Île de la Platière
Date limite de candidature: 
Vendredi, 27 novembre, 2015
Région concernée: 

Objectifs :
– Documenter et analyser les effets de la réhabilitation du vieux Rhône sur le peuplement en odonates des espaces naturels autour de l’Île de la Platière (environ 1000 hectares).
– Mettre au point un protocole de suivi reproductible des aires de répartition des anisoptères des lônes et du vieux Rhône à l’aide d’exuvies.
– Assurer les prospections d’espèces d’anisoptères à forts enjeux patrimoniaux.

Missions :
– Mise en œuvre du protocole RhoMéO pour le suivi des odonates de la plaine alluviale et analyse des données. Il s’agit ici d’effectuer trois passages (mai, juillet et septembre) sur l’ensemble des points de suivi de la plaine mis en place par l’association afin de documenter l’ensemble des habitats odonatologiques présents sur la plaine (environ 40 points de suivi pour une dizaine d’habitats odonatologiques distincts). Les données sont ensuite saisies dans des bases de données Access puis analysée à l’aide des indicateurs décrits dans la boîte à outils de suivi des zones humides (RhoMéO, 2014).
– Mise en œuvre et ajustements méthodologiques des protocoles de suivis d’anisoptères à forts enjeux patrimoniaux et analyse des données. Ces suivis s’appuient sur des collectes d’exuvies d’anisoptères. Une veille renforcée est effectuée sur le site de découverte de Gomphus flavipes depuis 2011. Oxygastra curtisii a été redécouvert sur la RNN en 2009 et l’élaboration d’un protocole de suivi par exuvies est en cours de développement. Il s’agira donc pour le stagiaire d’effectuer les prospections pour Gomphus flavipes (en canoë) entre juin et juillet et de proposer (et de mettre en oeuvre) une mise au point méthodologique pour le suivi des anisoptères de la RNN (dont Oxygastra curtisii).
– Appui sur les autres suivis « faune » réalisés dans le cadre de l’évaluation des effets de l’augmentation du débit réservé (amphibiens notamment).

Le stage sera co-encadré par Yves Prat-Mairet, Chargé d’études Faune et Bernard Pont, Conservateur de la Réserve Naturelle.

Profil et compétences requises :
– Étudiant en Master 2 ou formation équivalente.
– Bonnes connaissances des odonates (reconnaissance des imagos à l’espèce indispensable).
– Maîtrise de MapInfo, Access et Excel.
– Capacité de travail en terrain difficile (humidité et fortes chaleurs, moustiques,…).
– Rigueur et capacité de travail en autonomie.
– Permis B.

Conditions :
– Périodes de terrain de mai à septembre 2016. La période de stage doit obligatoirement inclure l’ensemble de cette période.
– Gratification légale (15 % SMIC).
– Possibilité de mise à disposition d’un logement.
– Remboursement des frais kilométriques des déplacements de terrain.

Pour en savoir plus

 

 

logo-footer-top.png

afblogo medde  logo FNTP  logo unpg   Tour du Valatlogo littoral logo lpo logo upge logo Aigecocenfpnrf